Introduction

Partie bien évidemment consacrée a ce merveilleux jeux !!!

Modérateurs : blakkrall, Turtle

Verrouillé
Avatar du membre
Turtle
Seigneur
Messages : 225
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 12:17
Localisation : Montivilliers

Introduction

Message par Turtle » dim. 3 déc., 2006 15:52

2070. La poubelle qu’est notre monde continue à tourner

Depuis le début de ce siècle, le monde a subi de profonds changements. Les énergies mystiques de notre univers sont redevenues des forces et des pouvoirs tangibles, ramenant la magie dans notre monde : l’Eveil. Les elfes, les nains, les orks et les trolls sont revenus à la vie, jetant à bas leurs anciennes défroques humaines. Les créatures sauvages ont également changé, prenant l’apparence des animaux des mythes et légendes. La plupart des traditions magiques sont de retour les magiciens de toutes les cultures ont trouvé leur place dans ce nouveau monde. Bien que la plupart des aspects de l’Eveil demeurent un mystère, la société moderne a appris suffisamment de choses sur le fonctionnement de la magie et sur la manière de la maîtriser pour qu’elle devienne aussi importante que la technologie.

Les décennies qui ont suivi l’Éveil listent des années d’an¬goisse et de tourments, tandis que les quatre cavaliers de l’Apocalypse semblaient arpenter la surface de la Terre. Les cultures qui n’avaient jamais perdu le contact avec leur héritage mystique utilisèrent la magie pour fomenter des révoltes contre les nations qui les opprimaient depuis des siècles. L’immense réseau de télécommunications s’écroula après l’attaque d’un mystérieux virus informatique. On vit bientôt des dragons voler dans le ciel. Epidémies et famines dévastèrent la population mondiale. Les rixes entre les populations éveillées et le reste de l’humanité devinrent monnaie courante. Tous les gouvernements commencèrent à va¬ciller sur leurs fondations et le monde semblait prêt à sombrer dans l’abîme.

Mais l’homme est une créature pleine de ressources. De tout ce chaos et de toute cette pagaille émergea un nouvel ordre so¬cial, fragile. La technologie avancée de simulation sensorielle (le simsens) permit d’éradiquer les derniers restes du virus informa¬tique. Les Amérindiens, les elfes, les orks et les nains fondèrent leurs propres nations. Là où la pollution avait rendu tout espoir de survie impossible, des groupes d’éco guerriers firent la guerre aux pollueurs et les Eveillés usèrent de pouvoirs magiques in¬commensurables pour soigner la Terre. Les pays se balkanisèrent en de petites nations et autres cités-Etats, tant les changements survenus dans notre monde avaient attisé la peur de l’autre. De vastes étendues de béton, appelées « métroplexes » s’étendaient à perte de vue, véritables jungles de bitume recouvrant des régions entières. Les forces de police, incapables d’endiguer le crime et les troubles civils, furent privatisées et leurs missions prises en charge par des corporations.

Les mégacorporations sont devenues les nouvelles superpuis¬sances mondiales et dictent leurs propres lois. La planète entière parle leur langue : le nuyen est devenu la monnaie internationale, et la plus haute cour de justice du monde est la Cour corporatiste, qui regroupe les membres des dix plus grosses corpora¬tions du monde. Ces mégacorpos jouent à un jeu mortel. Elles paient des agents de l’ombre pour qu’elles les aident à prendre l’avantage dans la course à la puissance. Pendant ce temps, les cadres corporatistes et leurs esclaves se terrent dans des enclaves, confortablement installés et conditionnés pour rester dans leur cocon sécurisé. Au-delà des murs de ces arcologies et de ces com¬munautés liées les unes aux autres se trouvent des zones urbaines incontrôlables. Les gangs y font régner leur loi et la plupart des oubliés s’y retrouvent, ne disposant même pas d’un matricule dans le Système d’identification par numéro (SIN) pour faire valoir leurs droits les plus élémentaires. Ces parias, dissidents et autres rebelles sont la lie de cette société, squattant des immeubles depuis longtemps abandonnés, vivant du crime et d’expédients. La plupart d’entre eux tentent d’échapper à une existence misérable en s’adonnant aux puces «Bether-Than-Life » (BTL, « Mieux que la réalité »), vivant par procuration, au travers des sens d’un autre. D’autres encore se regroupent pour survivre ou pour imposer leur propre pouvoir.

La technologie, elle aussi, a fait évoluer les gens. Abolissant les limites de la chair, certains se sont tournés vers les améliorations cybernétiques pour devenir des surhommes, plus forts, plus rapides, plus intelligents. D’autres ont préféré des améliorations plus « naturelles » en utilisant des organes développés dans les cuves des cliniques qu’on regroupe sous le nom de bioware. D’autres encore se connectent à de puissants appareils portables pour accéder à la Matrice ou à leurs véhicules et sont capables de ressentît dans leur chair la puce optique qu’on in¬sère, ou le pneu qui crève.

Dans la dure réalité des années 2070, où le profit est une maîtresse exigeante, plus le métroplexe est grand, plus les Ombres le sont aussi. Dans les recoins des gigantesques structures corporatistes, les criminels de tous bords viennent s’installer. Lorsque les mégacorpos veulent qu’un boulot soir fait sans se salir les mains, elles se tournent vers les seules personnes capables de les mener à bien : les shadowrunners, personnel sacrifiable par excellence. Bien qu’ils n’apparaissent que dans les bases de données les plus secrètes des corporations et des gouvernements, ils sont très demandés. Les hackers peuvent entrer comme par enchantement dans les bases de données des plus grandes corporations, à la recherche de la seule chose qui ait encore de la valeur : l’information. Les samouraïs des rues sont des tueurs à louer, leurs compétences de combat et leurs réflexes en font des prédateurs urbains ultimes. Les rîggers sont capables d’utiliser leurs véhicules et leurs drones pour toutes sortes de choses. Les magiciens, ces individus rares qui possèdent le don de manipuler et de dompter les énergies magiques qui entourent à présent notre Terre, sont activement recherchés pour espionner la concurrence, lancer des sorts contre l’ennemi, commettre des actes de sabotage à l’aide de la magie, et toutes autres choses qui font rêver leurs employeurs respectifs. Chacun de ces individus vend ses compétences pour vivre, accomplissant les boulots les plus dangereux, le plus souvent dans l’illégalité la plus complète, et dans des conditions extrêmes.

Bienvenue dans le coté obscur du futur, mon pote. Ça va être une putain de virée.

Verrouillé