Jason Tasco alias Rico (Star Wars)

Ici on pourrait recueillir les backgrounds de tous nos persos ca pourrait etre sympa...

Modérateurs : ankla_otep, Exar, blakkrall

Répondre
Jason Tasco
Capitaine de la garde
Messages : 136
Enregistré le : ven. 14 juin, 2002 23:09

Jason Tasco alias Rico (Star Wars)

Message par Jason Tasco »

La vie réserve parfois bien des surprises …

Elevé par un père contrebandier, je n’ai pas connu ma mère, serveuse à l’astroport de Corellia à ce qu’on m ‘a dit. Mon enfance fut donc faite de fuites précipitées, de courses poursuites avec les douanes impériales et d’autres marchandages douteux dans des cantinas lugubres.

Puis vint un événement important, la bataille de Yavin, je devais alors avoir 8 ou 9 ans. Ces hauts faits d’armes dont les récits ont traversés l’univers ont fait jaillir en moi ce sentiment de révolte contre le dictat de l’empereur que j’ai cultivé lors de mon adolescence. Les évènements s’enchaînent, les victoires se succèdent, l’empire s’affaiblit, vacille, puis s’effondre. J’avais alors 11 ans. De la mythique Alliance Rebelle, je n’ai rien connu sinon les tridéos et autres contes de l’espace transmis d’équipages en équipages au grés des escales du transport de mon père.

C’est lors de cette période de déroute impériale que ma vie fut bouleversée. Alors que nous rejoignions Tattooïne avec une demi douzaines d’autres transports, notre chemin croisa une petite flotte impériale en déroute, composée de divers vaisseaux meurtris par de terribles combats. Probablement pour éviter que nous puissions divulguer leur position, ce qui au vu de leur état de faiblesse leur aurait été fatal, ils ouvrirent le feu avec les quelques canons qui leur restaient. L’affaire ne fut pas bien longue, le frêle transport de mon père s’embrasa rapidement. J’eu a peine le temps de plonger dans une capsule de sauvetage que le vaisseau se disloqua. Je ne sait pas ce qui arriva aux autres équipages.

Par miracle, je fut recueilli par un cargo de la Nouvelle République quelques jours plus tard. Comme bien d’autres enfants que ces longue années de chaos avaient rendus orphelins et livrés a eux-mêmes je me suis retrouvé dans un ancien monde repère de l’Alliance. Les alternatives n’étant pas nombreuses, ma voie fut vite tracée, je m’engageait a 17 ans dans l’armée de la Nouvelle République.

Devant le soubresaut impérial lors de l’apparition du Grand Amiral Trawn, on m’envoya sur divers vaisseaux dans le cadre d’opérations de soutien des premières lignes de front. Ces quelques années furent l’occasion d’extérioriser ma haine de l’Empire qui avait détruit mon enfance. A 19 ans, j’étais déjà un soldat aguerri, froid et sans pitié pour ces impériaux qui méritaient un châtiment exemplaire.
(10 ans après Yavin).
Rico, le Chirugien à la grenade.

Répondre