WIDOW (Shadowrun)

Ici on pourrait recueillir les backgrounds de tous nos persos ca pourrait etre sympa...

Modérateurs : ankla_otep, Exar, blakkrall

Répondre
Avatar du membre
ankla_otep
Roi
Messages : 822
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 8:25
Localisation : Harfleur
Contact :

WIDOW (Shadowrun)

Message par ankla_otep » ven. 20 sept., 2002 14:26

Quelle chienne de vie, comme si le simple fait d'être né elfe ne suffisait pas, il a fallu que j'ai la peau noire comme la nuit, symbole de disgrace parmi les miens.
J'ai toujours pensé que je n'étais pas né du bon côté de la barrière. Pourquoi certains auraient droit au luxe et à la richesse, alors que d’autres doivent trimer toute leur vie à l’usine pour survivre tant bien que mal. Ne faisant pas partie de la première catégorie, j’ai choisit de ne pas faire partie de la seconde non plus. Un seul échappatoire : les Ombres.
Pendant toute ma jeunesse, j’ai été nourrit d’histoires terribles d’hommes et de femmes bravant l’autorité et les Mega Corporations. Des personnes louant leurs services aux plus offrants, risquant leur vie à chaque instant. Les meilleurs d’entre eux sont devenus des légendes, ils se sont enrichis de cette manière, et les Johnson se battent pour les embaucher.

J’ai passé ma jeunesse à zoner et à traîner avec une bande d’elfes, on était prêts à refaire le monde, exterminer les Orks, …vous savez, c’était l’age bête, on suit le mouvement, on raconte les mêmes conneries que les grands...
C’est alors que ma vie a basculé. Je me souviens, c’était un dimanche pourri, il n’y avait rien sur le Câble, on avait décidé d’aller sur le pont le plus proche pour balancer des pierres sur les voitures qui passent sur l’autoroute. La journée avit mal commencé, elle a mal fini, on a finit au trou, surpris par une patrouille en pleine action. Bon…on s’est bien défendu…ils étaient mieux entraînés.
C’est en allant au poste que j’ai eu le flash. L’Inspecteur de police qui m’emmenait en voiture a reçu un appel pendant les trajet. Son interlocuteur était un Shadowrunner, il lui demandait de le retrouver pour une affaire urgente. Sur place, le flic lui a donné des papiers d’identité avant d’empocher un crédit-tube. Je n’en revenais pas, les forces de l’ordre elles-mêmes travaillent avec ces Hors-la-loi. L’homme avec qui il parlait était si sur de lui, le visage grave, les sens en alerte, les mains prêtes à saisir ses armes. En ouvrant la fenêtre, j’ai pu entendre son nom…Sheyan. Je voulais être comme lui, devenir le meilleur parmi les meilleurs.
Sur la route du commissariat, j’ai voulu en savoir plus sur cet homme, mais l’Inspecteur n’a pas apprécié la blague, et m’a fait comprendre que j’avais intérêt à oublier ce que j’avais vu. Il a jugé qu'une bonne raclée me motiverait, résultat, 3 côtes et un bras cassés. Je me suis donc retrouvé en prison pour 15 ans sans comprendre ce qui m’était arrivé, l’Inspecteur s’est arrangé pour me mettre sur le dos un certain nombre de crimes dont les coupables n’ont jamais été retrouvés.

La prison ressemble beaucoup à mon quartier, des gangs, de la violence et de la drogue. J’ai rapidement intégré un groupe d’elfes qui m’a protégé en échange de petits services : transporter de la drogue, poignarder un Ork pendant la nuit…
Les premiers mois furent très difficiles, surtout psychologiquement, mais mes confrères m’ont bien soutenu. Le chef de notre communauté étant un ancien Shadowrunner, je ne pouvais pas laisser passer une telle occasion, ainsi je passais le plus clair de mon temps avec lui, afin qu'il me décrive ses missions passées.
Les guerres de Gangs sont impitoyables, elles font de nombreuses victimes, ainsi nous avions appris que l’un d’entre nous allait recevoir la visite d’un Ork à la prochaine Pleine Lune, alors que les gardiens seraient occupés à regarder un match. Personne ne voulait aborder le sujet, mais notre chef a finit par me confier que j’étais la cible des Orks…pourquoi moi ?…c’est comme ça… Il semblait peiné et décida de m’aider à me défendre : il m’a révélé être un adepte de techniques de combat basées sur une discipline mentale stricte. Il m’en a enseigné les bases, mais c’était suffisant pour coller une branlée au mastodonte qu’ils m’ont envoyé. De nombreux prisonniers et gardiens ont perdu une fortune cette nuit là, les paris ne me donnaient pas favori, et des émeutes ont éclaté dans la prison à la suite du combat.

J’ai profité de la confusion pour m’enfuir et rejoindre le Monde des Ombres.
Image

Répondre