Vampire : Background Curtis

Ici on pourrait recueillir les backgrounds de tous nos persos ca pourrait etre sympa...

Modérateurs : ankla_otep, Exar, blakkrall

Répondre
Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Vampire : Background Curtis

Message par Exar »

Ci-après le backgroud de Curtis avec une réponse aux questions a propos de sa vie humaine puis de sa vie vampirique.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Vie Humaine : L'enfance (Naissance à 10 ans).

Message par Exar »

L'enfance est une étape cruciale dans le développement de tout être humain. L'éducation reçue de nos parents, leurs sentiments à notre égard, nos amis, les expériences vécues en ce bas âge nous affectent tous, même si quelques fois nous en sommes inconscients.

En quelle année êtes-vous né, où êtes-vous né et en quelles circonstances ? Quel est votre nom et votre prénom ?

Né le 1er juin 1969 à Vancouver. Je m'appelais à l'époque autrement.

Décrivez votre famille immédiate. Qui étaient vos parents, vos frères et soeurs (si vous en aviez) ? Quelle relation, étant enfant, avez-vous eu avec chacun d'eux ? Est-ce qui leur est arrivé quelque chose de spécial durant votre enfance ?

Mon père, descendant d'une famille italienne n'ayant pas vraiment réussit le rêve américain. Ma mère, une hotesse d'accueil canadienne fort jolie. Ni frère ni soeur.

Quel genre d'école primaire fréquentiez-vous ? Comment vous comportiez-vous ? Avez-vous bien réussi ? Avez vous des anecdotes concernant vos études primaires ?

Une école publique de la banlieue de New-York. Je me comportais en sale mome, revenant tabassé régulièrement. Par contre dans la classe, j'avais plutôt de bons résultats.

Décrivez vos amis et compagnons qui ont marqué votre enfance.

Billy Bob était un vrai camarade. Nous etions toujours ensemble, le même age que moi et une tête de plus, doué en cours, aimant le base-ball comme moi.

Racontez le souvenir qui vous revient tout de suite en tête lorsque vous pensez à votre enfance.
Modifié en dernier par Exar le mar. 21 oct., 2003 15:07, modifié 2 fois.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

L'Adolescence (10 à 17 ans).

Message par Exar »

L'adolescence est une étape cruciale, au même titre que l'enfance, dans le développement de l'être humain. C'est une période d'extériorisation pour plusieurs, leur premier contact avec une vie sociale plus intense, les premiers amours, les ami(e)s, etc.

Votre adolescence fut sûrement marquée par des ami(e)s qui vous étaient cher(e)s. Décrivez vos ami(e)s et compagnons (compagnes) et les relations qui vous unissaient.

A cette époque la vie était agitée et parfois surprenante. Je trainais souvent avec un pote qui aimait sortir, boire, voler... tout comme moi. Son nom était John Stufflebeem, et je dois dire que nous nous entendions assez bien et passions le plus clair de notre temps ensemble. Ou du moins lorsqu'il s'agissait de faire la fête, nous étions du voyage.

Décrivez vos premières expériences amoureuses [et non vos relations sexuelles].

Durant ces années, je dois dire que je n'étais pas vraiment au mieux tous les jours, mes premières relations furent courtes car je n'y croyais pas vraiment il me semble...

Comment se comportait votre famille durant votre adolescence ? Croyez-vous avoir été assez entouré ? Croyez-vous avoir été étouffé ?

A vrai dire j'étais plus que tranquille, la galère de l'argent dans notre foyer, les parents passaient leur temps a travailler pour joindre les bouts.

Est-ce que des conflits sont survenus entre vous et les membres de votre famille ? Si oui, décrivez-les.

En réalité, j'avais la chance d'être tranquille, mes parents étant inexistant, je n'avais pas de problème avec eux. Un jour seulement mon père eu l'envie de passer ses nerfs sur moi, ce fut son seul essai.

Quel genre d'école secondaire fréquentiez-vous ? Comment vous comportiez-vous ? Avez-vous bien réussi ? Avez vous des anecdotes concernant vos études secondaires?

Bien a vrai dire, c'est dejà a ce moment que je commençais a décrocher et la rupture avec mes parents me fit définitivement arrêter les etudes.

Aviez-vous un surnom ? Si oui, quel était-il ? Comment vous sentiez-vous face à ce surnom? Que représentait-il?

La traduction littéral serait "le traitre" dû à certains coups fait. En fait cela ne me génait pas car c'etait le reflet de la vérité bien que j'aurais plûtot mérité "le malin" ou "le rusé" mais je faisais avec.

Quels étaient vos loisirs durant votre adolescence? Quels sports pratiquiez-vous et à quel niveau ?

J'aimais trainer dans les bars, boire, faire du billard...

Décrivez le souvenir qui vous revient en tête lorsque vous pensez à votre adolescence.
Modifié en dernier par Exar le mar. 21 oct., 2003 15:08, modifié 1 fois.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Le Jeune Adulte (18 à 24 ans).

Message par Exar »

Entre l'adolescent et l'adulte mature se dresse une barrière qui souvent est difficile à passer. C'est le moment des déchirements. On passe d'un monde où vous n'aviez pas à penser à demain et un autre où l'on vous demande de vous comporter de manière descente. C'est une étape importante, l'élan vers votre vie adulte.

Après l'école secondaire, avez-vous poursuivis vos études ? Si oui, décrivez vos études post-secondaires.

Les études pour moi étaient belles et bien finies à ce moment.

Aviez-vous un surnom ? Était-ce le même que lors de vos études secondaires ? Si non, quel était-il ? Comment vous sentiez-vous face à ce surnom ? Que représentait-il ?

J'ai eu plusieurs surnoms effectivement, celui qui pris le dessus était "Le rapace" et là idem, je ne le portais probablement pas pour rien.

Lorsque vous avez quitté le domicile familial, où avez-vous habité et avec qui ? Comment vous entendiez-vous avec vos colocataires ?

J'ai quitté mes parents pendant mon adolescence, j'ai squatté a droite à gauche quelques temps mais j'ai vité loué un appartement pour vivre correctement.

Comment réussissiez-vous à subvenir à vos besoins ? Quels étaient vos revenus ?

Bien je suis passé par divers job, plutôt pourris au début, j'avais le feeling avec l'argent. Grâce à mon ordinateur, j'ai appris beaucoup en compta, ensuite, avec un peu de tchatche j'ai commencé à dégoter des vrais jobs.

Décrivez vos relations avec votre famille durant cette étape de votre vie.

Inexistante. Ma famille c'etait le groupe désormais.

Décrivez vos amis et les relations avec eux durant cette étape de votre vie.

A vrai dire c'est a cette époque que j'ai intégré le groupe de Vancouver. Mes amis étaient pour la plupart des truands ou des mafieux et notre entente était plutot amicale, voir familiale.
Mario par exemple, était un peu comme notre père, il nous traitais comme ces enfants et nos relations étaient amicales avant d'être professionnelles.
Wilfried, mon ami le plus proche, frère de ma compagne. Toujours ensemble, il était devenu mon protecteur et confident.
Flavio était celui qui nous emmenais souvent au stand de tir, il adorait ça. C'est avec lui que j'ai appris à tirer et à m'améliorer au billard.


Quels loisirs pratiquiez-vous durant cette période de votre vie ? Quels sports pratiquiez-vous et à quel niveau ?

Je fréquentais toujours les salles de billards car nombres d'affaires se règlaient là. J'ai aussi fait un peu de golf car là aussi pour les affaires c'était important.

Décrivez une journée typique de cette étape de votre vie.

Réveil de bonne heure auprès de ma compagne. Consultation de mes mails avant d'aller au travail, voir les éventuels "coups" à ne pas rater. Après ca dépend des différents travails que j'ai fait. Mais toujours très "speed", téléphone et informatique à profusion à jouer avec l'argent des autres. Déjeuner important le midi, le soir, rendez-vous au restaurant italien pour voir certains membres du groupe pour faire un point. Après, sorti en night club pour finir la soirée.

Décrivez le souvenir qui vous revient en tête lorsque vous pensez à cette étape de votre vie.

Ma première vraie culbute! Non je ne parle pas de sexe mais de culbute avec un million de dollars. Mais ce jour du 1er mai 90 où en l'espace de quelques heures je m'enrichie d'un million de dollars grâce à des informations obtenues en envoyant à la morgue un avocat.
Modifié en dernier par Exar le mar. 21 oct., 2003 15:05, modifié 1 fois.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

L'âge Adulte (24 +)

Message par Exar »

C'est le moment de votre vie où les tumultes des années passées commencent à se calmer. Vous aurez souvent un emploi stable, peut-être un(e) conjoint(e) et/ou des enfants. C'est l'apogée de votre puissance physique.

Que faisiez-vous dans la vie ? Quel métier exerciez-vous ? Quelles étaient votre (vos) source(s) de revenus ?

Cela faisait plusieurs années que je jouais dans les finances. La plupart du temps je jouais en bourse et c'était ma source de revenus principale.

Aviez-vous un(e) conjoint(e) ? Aviez-vous des enfants ? Faites-en une description.

J'avais Sharlène à cette époque depuis quelques années. Aimante, intelligente, belle... Un petit garçon aussi, Michael, heureux, bien portant, plein de vie...

Quelle relation entreteniez-vous avec votre famille (et votre belle-famille si le cas s'applique) ?

Mes propres parents étaient morts, j'ai été à leur enterrement sans vraiment les regretter, la vie était pourrie pour eux. Ma belle-famille, je ne la fréquentais pas car elle avait coupé les ponts avec leur fille. Une seule exception, le frère de Sharlène était un ami proche, Wilfried travaillait avec moi et nous étions de vrais amis.

Décrivez vos amis et les relations qui vous unissaient.

J'avais fais la rencontre d'Amanda, cette surprenante femme que Flavio avait recueilli, nous devinrent rapidement amis. En fait, elle était un peu la version féminine de Wilfried.
Svetlana, un magnifique mannequin russe était aussi arrivée dans mon entourage. Séduisante, attirante, intelligente et ayant le sens de la fête...


Quels étaient vos loisirs ? Quels sports pratiquiez-vous et à quel niveau ?

A vrai dire cela n'a jamais évolué, a part le billard et le golf à l'occasion, très peu de sport.

Décrivez une journée typique de votre vie adulte.

La même que précedemment, si ce n'est un peu plus de temps avec ma femme.

Décrivez le souvenir qui vous revient en tête lorsque vous pensez à votre vie adulte.

Le déluge, c'est réellement ce qui c'est abattu sur moi et mon entourage. Perdu, fin, mort, tristesse... Hopital...

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Existence Mortelle

Message par Exar »

Voici quelques questions générales qui n'ont pas attrait à une période précise de votre vie. Répondez-y avec attention.

Étiez-vous un être religieux ? Élaborez. Quelles étaient vos croyance ? Qu'est-ce qui avait favorisé le développement de telles croyances ?


Oui je crois au pouvoir de l'argent. L'église à monter un excellent moyen de récupérer de l'oseille, dommage qu'elle soit en place sinon j'aurais bien pris la place. C'est la vie qui m'a appris ca tout betement.

Quelle à été votre plus grande qualité ? Élaborez.

Le courage et la perséverance. C'est a force de volonté que je suis arrivé a devenir ce que je suis, même après mon plus grand malheur, c'est force de volonté que j'ai tout refais.

Quel à été votre plus grand défaut ? Élaborez.

Ma prétention et mon orgueil je pense, l'égoïsme aussi peut-être. A nombre reprise, cela m'a joué des tours quand je me pensais supérieur à certaines personnes. Mario à d'ailleurs été le premier à me faire comprendre ça.

Aviez-vous déjà posé des actes foncièrement bons ? Élaborez. Quels ont été vos sentiments face à ces actes ? Vous êtes-vous senti grandi ?

Non je ne pense pas. A vrai dire le malheur des autres ne m'interesse pas vraiment, je pense que pour reussir dans la vie il faut le vouloir. Ceux qui se laissent abattre n'ont qu'a se debrouiller. Par contre parfois certains ont besoins d'aide alors pourquoi pas les aider, en fait c'est variable.

Aviez-vous déjà posé des actes foncièrement mauvais ? Élaborez. Quels ont été vos sentiments face à ces actes ? Comment ont réagit ceux de votre entourage et/ou ceux qui ont subit les conséquences de cet ou de ces actes ?

Si par actes mauvais on peu parler d'un passage a tabac d'un homme, le passage par la fenetre d'une femme ou que sais-je encore du même goût, je dirais que c'est parfois indispensable. Il faut savoir ce qu'on veux dans la vie, personnellement je me moque de savoir comment y arriver.

Aviez-vous déjà vécu la mort d'un proche ? Si oui, élaborez. Quels ont été vos sentiments face à la mort d'un être cher. Quelles ont été les causes de sa mort. En avez-vous voulu à quelqu'un ? A Dieu ? Vous en êtes-vous voulu à vous-même ? Auriez-vous pu éviter la mort de cette personne ? Si oui, comment vous sentez-vous face à ceci ?

Effectivement... Avec le recul c'est plus facile. Pour ne citer qu'eux, ma femme et mon fils ont été tués et j'avoue que ça m'a détruit sur le coup. Ils sont morts non pas par accident comme on a voulu me le faire croire. J'en ai voulu au monde entier, à ceux qui osaient me faire ça, Dieu n'existe pas, encore que... Si je ne l'avais pas épousé, si je n'avais pas réussi je l'aurais épargné mais c'est ainsi. C'est du passé, je n'oublie pas mais ne peux plus rien y faire si ce n'est me rappeler.

Aviez-vous déjà tué quelqu'un ? Si oui, élaborez. Quels sont vos sentiments face à cet acte ?

Oui. Une enflure venu chez moi pour me cambrioler, il a été le premier, je l'ai surpris et lui est défoncé le crâne à la batte. J'ai trouvé ça exitant, suite à ça j'ai souvent interrogé moi-même mes cibles...

Ressentez-vous des remords ?

Non aucun remord, pourquoi en aurais-je?

Décrivez brièvement votre philosophie de vie.

La vie, c'est sympa, mais c'est nous qui décidons ce qu'on en fait. Celui qui se contente d'un petit boulot, celui qui fait la manche n'ont pas à se plaindre, ils l'ont choisi. Quelquesoit le milieu d'où on est issu, on devient ce qu'on veut devenir. Libre à certains de penser que c'est leurs origines qui font ce qu'ils sont mais c'est faux. La vie est ce qu'on veut qu'elle soit, même si l'on ne choisi pas tout on a des rênes en main. A nous de les tenir et de les tirer plus fort que les autres pour arriver à nos fins. Voilà ma philosophie de la vie. Oui et aussi, carpe diem!

Qu'est-ce qui vous rendait joyeux?

Réussir et vivre! Une affaire juteuse, ma femme, mon fils, mes amis...

Qu'est-ce qui vous rendait triste?

La destruction de l'organisation, la disparition de tous mes proches dont mon fils et ma femme. Ca me rendit triste.

Qu'est-ce qui vous redonnait confiance en vous?

Moi-même en méditant tranquillement. Ma femme et mes amis aussi par leur encouragement.

Comment vous voyiez-vous vous-même?

Comme quelqu'un qui réussit. Comme quelqu'un qui entreprend et qui bouge, qui ne se laisse pas aller mais qui agit. Comme un requin aussi certainement car sans pitié.

Comment voudriez-vous que les autres vous voient?

Ca depend qui. Ceux que je cotoie, comme quelqu'un en qui on peut avoir confiance, quelqu'un d'important et de tenace. Pour les autres, je m'en tape de ce qu'ils pensent.

Croyiez-vous aux Vampires? Élaborez.

Non, avais-je des raisons d'y croire?

Qu'est-ce que vous aviez toujours rêvé de faire et qui était hors de portée durant votre vie? Élaborez.

Je ne sais pas vraiment, j'ai toujours réussi à faire ce que je voulais ou presque.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

LA NON-VIE : L'Observation.

Message par Exar »

La plupart de ceux qui reçoivent l'Étreinte ne la reçoivent pas de façon banale ni aléatoire. L'Infant est choisi par le Père de façon très systématique. Ce dernier prend un temps fou à choisir son Infant et si vous avez été choisi, c'est que votre Père vous a observé pendant longtemps.

Décrivez comment vous avez ressenti, pour la première fois, que quelqu'un vous observait.


Ce n'est pas facile de répondre car ça m'arrivait assez souvent vu le nombre de mes ennemis et je pense que lui, je ne l'aurais pas vu...

Décrivez votre première rencontre avec votre Père. Est-ce lors de cette rencontre que vous avez subit l'Étreinte ?

Interloqué, subjugué aussi par celui-ci. J'étais dans une pièces très sécurisé et des ombres surgis cet être. Déboussolé, cela me dépassait complètement. Puis il me vida et fit de moi ce que je suis. Ensuite il me parla longuement, très longuement...

Décrivez comment vous avez perçu votre Père lors de votre première rencontre. Que pensiez-vous de lui ?

Subjugué, attiré, envouté, admiratif avant qu'il ne me parle. Comme mon seul ennemi en cette terre après ses révélations.

Décrivez, s'il y a lieu, les relations que vous avez eues avec votre Père avant l'Étreinte.

Aucune relation, je le rencontrais pour la première fois la nuit où il me transforma.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

L'Attaque

Message par Exar »

Lorsque ce moment arrive, l'être humain n'a plus aucune chance de s'en sortir. Les pouvoirs de son Père sont de beaucoup supérieurs aux siens et il est presque inutile de résister...

Décrivez votre Étreinte. Est-ce qu'elle fut douloureuse, excitante ? Dans quel état psychologique et physique étiez-vous?


A ce moment, j'étais immobile, regardant fixement cet homme fait d'ombre, puissant et magnifique. A ce moment, j'avais une sensation d'être ailleurs, comme la drogue peut vous mener loin, j'étais dans cet état, mon cerveau divaguais, mon corps ne semblait plus présent...

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Les Premiers Moments

Message par Exar »

Les premiers moments dans la vie d'un Vampire sont critiques. Ils ont une haute symbolique et comportent de grands bouleversements autant pour le corps que pour l'âme.

Décrivez votre première Soif. Qu'avez-vous ressentit ? Qui fut votre premier Calice ? Connaissiez-vous cette personne ? Comment s'est déroulé ce moment ? Avez-vous tué votre Calice ? Quels ont été vos sentiments face à cet événement ?


L'incompréhension, puis cette enivrante envie qui s'est emparé de moi. J'allais m'amuser, ce fut un de mes ennemis qui fut mon premier calice. Je le guetta et au moment propice, dans ses propres toilettes que je lui sautais à la gorge tel un forcené. Le bien-être, la délectation m'emplissait à ce me moment...

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

L'Apprenti

Message par Exar »

Un Père laisse rarement son Infant errer seul. Il préfère le garder près de lui, le développer, lui et ses nouveaux pouvoirs, lui enseigner les Traditions, lui dire ce qu'il devra savoir, etc.

Comment votre Père s'est-il comporté avec vous à la suite de l'Étreinte ?


Bien il m'apprit ce que je devais savoir. Mais dès la deuxième nuit, un autre vampire m'étais apparu, il m'étais plus proche et c'est à lui que je me confia.

Lui en avez-vous voulu pour vous avoir transféré la malédiction?

Non, je ne lui en voulais pas pour ça, la vie prenait un autre cour, c'est tout. Par contre je lui en voulais pour ce qu'il avait déjà fait.

Avez-vous eu des contacts avec d'autres Vampires durant votre éducation (La plupart des Pères gardent leur Infant éloigné de la Famille pour ne pas qu'il soit influencé) ?

Mon père me garda à l'abri un petit moment mais j'avais déjà rencontré un autre vampire qui était venu à moi.

Avez-vous eu des contacts avec votre famille, vos amis, votre conjoint(e), vos enfants, etc. qui constituaient votre entourage mortel ? Si oui, décrivez ces relations.

Je n'eut aucun contact pendant quelques temps, je disparu completement de la circulation mais Wilfried fut prévenu de ne pas s'inquiéter.

Lorsque vous pensez à votre éducation, quel souvenir vous revient immédiatement en tête ? Faites-en la description.

La haine que j'avais envers mon père et le jour où enfin je me vengeais.

Votre Père vous a sûrement enseigné bien des choses. Un de ses enseignements vous a probablement marqué plus que les autres. Décrivez-le.

Ne fais jamais totalement confiance à personne.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

La Libération

Message par Exar »

Lorsque l'Infant a finalement apprit ce que la vie de Vampire est, lorsqu'il sait ce qu'il a à savoir, lorsque le Père sens que son Infant est mur pour prendre sa place dans la Famille ou tout simplement lorsqu'il devient dangereux pour le Père de le garder près de lui, c'est le temps de la Libération. Selon la Tradition, la Libération consiste en la présentation du jeune Vampire au Prince qui l'acceptera (si tout c'est déroulé normalement) parmi la Famille.

Quand/Où est-ce que votre Libération eu lieu ? Après combien de temps d'éducation avez-vous été Libérés ?


Tout cela ne se passa pas normallement car j'avais changé de père. Celui-ci me garda longtemps avec lui et m'en apprit long sur la famille. Durant ce temps je repris mes affaires humaines tranquillement mais de façon plus nocturne et plus encore par mail. Puis il m'ammena en Italie, pour y découvrir celle qui serait ma nouvelle famille.

Aviez-vous déjà rencontré le Prince? Si oui, décrivez votre première rencontre avec ce dernier. Sinon, décrivez comment vous vous l'imaginiez.

Avant je n'aurais point rencontré le prince, mon créateur ne suivant pas ces coutumes.

Qui étaient présent à votre Libération ? Était-ce une Libération privée ou publique ?

Ce fut au sein de la famille, nombre de Giovanni étaient présent.

Quels étaient, selon vous, les sentiments du Prince à votre égard ?

Les Giovanni m'avait choisi et c'etait un mérite pour moi.

Comment est-ce que le Prince vous a t'il accepté parmi la Famille?

Oublié ce prince, là je parle des Giovanni, et la famille pour moi, c'est eux et non les vampires!

De toute la cérémonie de Libération, quelles paroles du Princes sont restées gravées dans votre mémoire ?

Bienvenue dans la famille.

Pensez-vous être dans les bonnes grâces du Prince ?

Je suis bien vis à vis des Giovanni.

Êtes-vous dans les bonnes grâces du Prince ?

Même réponse que précédement.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

LA VIE DU VAMPIRE

Message par Exar »

À la suite de la Libération, le Vampire est libre d'agir selon sa volonté et en respectant les Traditions. Il prendra de bonnes et de mauvaises habitudes, il forgera des contacts avec d'autres membres de la Famille, etc.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Contacts avec la Famille

Message par Exar »

Depuis votre Libération, vous avez sûrement eu des contacts avec les membres de la Famille. Les questions qui suivront traitent de ces contacts.

Vous êtes-vous fait des amis à l'intérieur de la Famille ? Élaborez.


Quelques uns mais spécialement au sein des Giovanni. Recemment quelques connaissances...

Vous êtes-vous fait des ennemis à l'intérieur de la Famille ? Élaborez.

Quelle question!! Après ce qui s'est passé c'est une des sectes qui m'en veut ca fait nombre d'ennemis potentiels.

Avez-vous un parti pris pour un groupe ou une faction quelconque à l'intérieur de la Famille ? Élaborez.

Oui de ce fait le sabbat représente mes ennemis et les Giovanni sont ma famille.

Avez-vous revu le Prince depuis votre Libération ? Élaborez.

Je n'en ai pas encore eu l'occasion à dire vrai...

Avez-vous revu votre Père depuis votre Libération ? Élaborez.

Mon père est mon mentor, il m'est utile pour ses bons conseils.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Contact avec votre Entourage Mortel

Message par Exar »

Depuis votre Libération, vous avez peut-être eu des contacts avec ceux qui formaient votre entourage lors de votre vie de mortel. Peut-être avez vous seulement entendu parlé d'eux, ou, peut-être les espionnez-vous ? Les prochaines questions se rapportent à votre entourage mortel.

Répondez aux questions suivantes pour chacun de vos contacts mortel qui ont croisé le chemin de votre vie et aussi pour ceux qui ont croisé le chemin de votre non-vie (seulement s'ils ont eus une influence ou une importance pour vous, laissez tomber les autres connaissances).


Je n'approfondirais pas ici...

Depuis votre Étreinte, vous avez sûrement dû chasser pour vous nourrir. Vous avez besoin de sang pour vivre et il est impossible de ne jamais boire. Ces quelques questions se rapportent à vos Chasses.

Pour survivre, vous devez vous nourrir auprès de mortels. Avez-vous des Calices réguliers ? Si oui, qui sont-ils ? Comment vivent-ils cette expérience ? Que savent-ils de cette expérience ? Savent-ils que vous êtes un Vampire ?

Je n'ai aucun calice régulier pour tout dire.

Quelles sont vos techniques de chasse habituelles ? Comment vous-y prenez-vous pour vous nourrir ? Fréquentez-vous des endroits spécifiques afin de vous nourrir ? Que faites-vous de vos Calices une fois nourrit ?

Disons que le plus simple reste tout de même de trouver quelqu'un à séduire. Mais en fait c'est variable, un bon coup derrière les oreilles dans un endroit discret ca va aussi. Après c'est aussi très variable..

Avez-vous déjà tué un de vos Calices ? Si oui, avez-vous des remords ? Est-ce une pratique habituelle ? Comment vous sentez-vous face à cet acte plus ou moins délibéré de meurtre ?

Oui ça peut arriver quand cela s'avère nécessaire. Je ne tue pas pour le plaisir de tuer mais je ne vais pas me laisser dépérir car je n'ose pas tuer quelqu'un. De là a dire que c'est une pratique habituelle non, c'est seulement par nécessité.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Contact avec les Mortels

Message par Exar »

Vous devez sans aucun doute avoir des contacts avec les mortels un jour ou l'autre. La société des mortels est trop importante et trop grande pour que les Vampires vivent complètement à l'écart des mortels. Voici quelques questions se rapportant à vos relations avec la société des mortels.

Où habitez-vous ? Où dormez-vous durant le jour ?


Ca depend, chez moi ou en hotel selon l'endroit ou je me trouve, et rassurez moi, vous n'esperez tout de même pas que je vais vous dire que je dors au même endroit en attendant qu'on vienne me chercher?

Vous avez sûrement besoins d'un minimum de ressources financières afin de survivre. Comment vous y prenez-vous pour trouver cet argent ?

Les affaires continuent, ce n'est pas parce que ma vie a changer que tout s'arrête!!

Avez-vous, depuis votre Étreinte, des contacts réguliers avec un ou plusieurs mortels? Si oui, élaborez. Que recherchez-vous en de tels contacts ? Qu'est-ce que les mortels vous apportent ?

J'ai conservé le contact avec certains amis que j'avais précédemment mais je n'épiloguerais pas ici.

Avez-vous des alliés chez les mortels ? Si oui, ont-ils de l'influence sur le pouvoir politique ou autre ? Décrivez ces alliés. Comment ces alliés vous perçoivent-ils ? Connaissent-ils la vérité sur votre nature de Vampire ? Que savent-ils de vous ?

Non je n'est pas d'alliés ayant de l'influence politique...

Avez-vous des Goules, des fidèles, des serviteurs ? Si oui, décrivez-les. Comment vous perçoivent-ils ? Savent-ils la vérité sur votre nature de Vampire ? Savent-ils vraiment ce qui leur arrive ? Quels-sont leurs sentiments à votre égard ?

Principallement mon ami de toujours, Wilfried qui est toujours mon garde du corps et qui est aussi désormais ma goule. Il est bien sûr au courant de ce que je suis, et nos relations sont semblables à celles que nous avions en tant qu'humains.

Exar
Empereur
Messages : 2242
Enregistré le : ven. 31 mai, 2002 9:25
Localisation : Behind you !
Contact :

Existence de Vampire

Message par Exar »

Voici la répétition quasi formelle de questions posées précédemment. Comme la transformation de l'être humain en Vampire est un traumatisme profond autant physiquement que psychologiquement, vos croyances qui étaient dures comme la pierre pendant votre vie mortelle peuvent, du jour au lendemain, devenir futiles. Voici donc quelques questions concernant les changements de mentalité qu'a à vivre un Vampire.

Avez-vous gardé votre véritable nom ? Utilisez-vous un pseudonyme, un surnom ? Si oui, quel est-il ? Que signifie t-il ? D'où vient-il ?


A vrai dire j'utilise le nom d'emprunt que j'ai depuis un certain temps.

Êtes-vous [encore ou maintenant] un être religieux? Élaborez. Quelles sont vos croyances ?

Il est évident que je ne suis pas devenu le plus fervant croyant du jour au lendemain. Par contre il est clair aussi que mon point de vue sur la religion et nombre de mystères occultes à bien changé. Cet état actuel, Caïn le fils d'Adam et Eve, l'étude de la mort que mène ceux de ma famille, tout ça fait désormais parti de mes croyances.

Qu'est-ce qui a favorisé le développement de telles croyances ?

Question stupide!! Ce que je suis devenu y est pour beaucoup ainsi que les personnes que j'ai fréquenté et qui m'on beaucoup appris.

Quelle est maintenant votre plus grande qualité ? Élaborez.

Je pense que c'est toujours et encore mon moral d'acier, ma persévérance.

Quel est maintenant votre plus grand défaut ? Élaborez.

Là par contre c'est différent. Mon plus grand défaut est physique, je me sens frêle et fragile face à nombre de mes confrère vampire.

Avez-vous déjà posé des actes foncièrement bons depuis l'Étreinte ? Élaborez. Quels ont été vos sentiments face à ces actes ? Vous êtes-vous senti grandi ?

Si j'en ai fait, je dois dire qu'ils ne m'ont pas marqués plus que ça.

Avez-vous déjà posé des actes foncièrement mauvais depuis l'Étreinte ? Élaborez. Quels ont été vos sentiments face à ces actes? Comment ont réagis ceux de votre entourage et/ou ceux qui ont subit les conséquences de cet acte?

Foncièrement mauvais, je crois que c'est vraiment trop relatif pour que je puisse répondre à cette question. Personnellement je ne trouve pas avoir fait ce genre d'acte.

Avez-vous, depuis l'Étreinte, vécu la mort d'un proche ? Si oui, élaborez. Quels ont été vos sentiments face à la mort d'un être cher ? Quelles ont été les causes de sa mort ? En avez-vous voulu à quelqu'un ? A Dieu ? Vous en êtes-vous voulu à vous-même ? Auriez-vous pu éviter la mort de cette personne ? Si oui, comment vous sentez-vous face à ceci ? Vous êtes-vous senti supérieur puis que le temps n'a plus d'emprises sur vous ?

Non personne de vraiment proche.

Avez-vous déjà tué quelqu'un depuis votre Étreinte ? Si oui, élaborez. Quels sont vos sentiments face à cet acte ? Ressentez-vous des remords ?

Amusant, la mort vous obsède aussi dirait-on. Comme je vous l'ai déjà dit, un calice est sacrifiable en cas de besoin. Mais je vous rassure ce ne sont pas les seuls... Et non je n'ai aucun remords.

Décrivez brièvement votre philosophie de vie.

Pour tout dire je crois que ce n'est pas le fait d'être devenu ce que je suis maintenant qui a vraiment changé ma philosophie si ce n'est que maintenant ce que je pensais est exarcerbé à la puissance 10.

Comment vous sentez-vous face à l'Immortalité ? Élaborez.

Plutôt satisfait en fait, cela permet d'ouvrir de nouveaux horizons. N'étant pas vieux, je ne peux que m'en réjouir, il faudrait plutôt poser cette même question à ceux qui vivent depuis des centaines voire des milliers d'années.

Qu'est-ce qui vous rend joyeux depuis l'Étreinte ?

Gagner, progresser, aller toujours de l'avant.

Qu'est-ce qui vous rend triste depuis l'Étreinte ?

La perte éventuelle d'un être proche.

Qu'est-ce qui vous redonne confiance en vous depuis l'Étreinte ?

Quand j'arrive aux objectifs que je me suis fixé. Quand j'arrive à mes fins quelqu'ils soit, vengeance, prise de pouvoir ou autres. Certains amis peuvent aussi me redonner confiance en moi.

Comment vous voyez-vous vous-même depuis l'Étreinte?

Non pas comme un damné, mais comme quelqu'un qui a le monde à portée de main. Comme un prédateur pour les humains mais aussi comme une proie facile pour les miens.

Comment voudriez-vous que les mortels vous voient ?

Peut m'importe la façon dont ils me voient, ce n'est pas ce que je suis qui importe, c'est ce que je veux et ce que je fais.

Comment voudriez-vous que les membres de la Famille vous voient ?

Comme quelqu'un qui n'est pas négligeable et avec qui on ne joue pas comme c'est le cas en ce moment a vrai dire.

Croyez-vous aux Vampires maintenant que vous en êtes un ? (Certains refusent simplement de le croire ! ) Élaborez.

Question pour le moins stupide, bien sûr que je le crois.

Décrivez une nuit typique dans votre vie de Vampire.

Mes nuits sont trop différentes les unes des autres pour pouvoir répondre comme cela si simplement.

Parmi ce que votre nature de Vampire vous empêche de faire, qu'est-ce qui vous manque le plus?

Probablement le fait de ne pas pouvoir partir avec mon amante pour passé une merveilleuse semaine sous le soleil des tropiques.

Répondre